« Soyez dans la joie et l'allégresse » (Mt 5,12).

« Il ne faut pas s'attendre, ici, à un traité sur la sainteté, avec de nombreuses définitions et distinctions [...]. Mon humble objectif, c'est de faire résonner une fois de plus l'appel à la sainteté, en essayant de l'insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités ».

Dans sa troisième exhortation, le pape François invite à découvrir ce qui est « le visage le plus beau de l'Église », non seulement à travers la vie des saints, mais aussi de toutes ces personnes aux périphéries de l'Église qui reflètent le visage du Christ et sont autant de soutiens aux disciples de Jésus.

Par-dessus tout, le pape veut faire comprendre que la sainteté s'adresse à chacun de nous : tous « sont appelés par Dieu, chacun dans sa route, à une sainteté dont la perfection est celle même du Père » et elle n'est pas l'apanage des prêtres ou des religieux. Nous sommes tous appelés à « vivre les mystères de sa vie en union avec lui ».

Le pape nous appelle à vivre véritablement l'esprit des Béatitudes, « ainsi, nous partagerons un bonheur que le monde ne pourra nous enlever ».