Certains évacuent leurs frustrations toutes les semaines chez le psy. Myriam Leroy, elle, s'en décharge à la radio. Pendant deux ans, elle a tenu une chronique hebdomadaire sur les ondes de Pure FM, où elle abordait un sujet qui la fâchait et lui démolissait la tronche à grands coups de mauvaise foi.

Intitulée « Myriam Leroy n'aime pas », cette séquence est rapidement devenue culte, s'échangeant sur les réseaux sociaux via ceux qui trouvaient ses diatribes « trop vraies » et les autres, qui se demandaient pour qui elle se prenait, « cette conne ».

Flinguant les hypes cultureuses et atomisant à la sulfateuse les produits de grande consommation supposés mettre tout le monde d'accord, ces billets vitriolés sont avant tout l'occasion de dire l'air du temps, et de prendre de la distance avec lui.

Par l'auteur du célèbre "Bobos", plus de 3000 exemplaires vendus !